Après 22 mois en Arctique, 2 traversées de l’Atlantique Nord dont une en hiver, des embruns givrants, un hivernage dans les glaces, des milliers de milles à la voile ou au moteur… et la malheureuse collision d’un pêcheur alors que nous étions à quai, le WHY méritait une sérieuse Thalasso. Après plusieurs semaines de chantier à sec au printemps où des travaux lourds ont été réalisés : menuiserie, soudure, peinture de coque, antifouling… le WHY a été remis à l’eau le 24 mai, plus beau que jamais et avec une nouvelle couleur sous sa ligne de flottaison que nous retrouverons désormais dans l’univers UTP : un jaune un peu vert qui n’est pas sans rappeler les couleurs des bouteilles de plongées ou nos doudounes du Groenland. Des travaux d’étanchéité et en particulier une nouvelle « porte » étanche en aluminium pour la descente arrière ont été effectués pour rendre le WHY plus apte encore à affronter des mers et des régions difficiles, comme le passage du Nord Ouest à l’été 2017 ou l’Antarctique en 2019-2020.

20160519_utp_ls_063

L’équipe au complet devant le WHY et son nouvel antifouling jaune. © Lucas Santucci / Under The Pole

Cet été, le WHY a navigué jusqu’à Brest 2016 où nous présentions notre programme d’expéditions puis est revenu aux Glénan où notre équipe au complet a suivit différentes formations de plongées au CIP Glénan. Dans le carré, autour de la carte du monde et de celle du Pacifique en particulier, les discussions sont allés bon train, sous les regards de Robin qui retrouvait ses marques à bord et de Tom, nouveau petit mousse heureux dans son hamac balancé au gré des vagues.

Une carte dépliée dans le carré permet à l'équipage de se projeter dans le futur... et devient le terrain de jeu de Robin ! © Lucas Santucci / Under The Pole

Une carte dépliée dans le carré permet à l’équipage de se projeter dans le futur… et devient le terrain de jeu de Robin ! © Lucas Santucci / Under The Pole

Depuis cet automne, le WHY est à nouveau immobilisé et chaque jour une équipe travaille à le rendre opérationnel pour sa prochaine mission : installation d’un groupe électrogène, congélateur sur mesure pour recevoir les échantillons scientifiques et de la nourriture, électricité, réglage du gréement… Cette préparation s’intensifiera jusqu’au printemps où il naviguera localement puis sera chargé pour son nouveau grand départ en mai 2017.

20161109_utp_ls_025

Sylvain et Thomas, dans le ventre du WHY, préparent l’installation du nouveau groupe électrogène. © Lucas Santucci / Under The Pole